Avantages de la protection

La CSPAAT fournit une indemnisation contre les accidents du travail aux entreprises de l’Ontario. Elle protège et aide les travailleuses et travailleurs protégés qui se blessent au travail et fait en sorte que les employeurs n’ont généralement pas à s’inquiéter d’être poursuivis par leurs travailleurs protégés si une lésion reliée au travail survient.

Il est important de noter que si vous êtes un exploitant indépendant, vous êtes considéré tant comme un employeur que comme un travailleur.

Cependant, si vous êtes un propriétaire unique, un associé ou un dirigeant (et n’êtes pas exempté), vous êtes alors considéré comme un travailleur, et l’entreprise que vous possédez ou pour laquelle vous travaillez est considérée comme l’employeur.

La protection que nous fournissons est différente de celle que vous pouvez obtenir d’un assureur privé. Voici un bref résumé de la protection que la CSPAAT fournit.

Employeurs :

  • La CSPAAT fournit une assurance collective concurrentielle sans égard à la responsabilité.
  • Il n’y a aucune TVH à payer sur vos primes de la CSPAAT.
  • Vos primes sont déductibles du revenu imposable.

Travailleurs :

Pour aider les travailleurs en cas de lésion au travail, l’assurance de la CSPAAT offre une grande gamme de prestations et services :

  • le remplacement d’un maximum de 85 % de vos gains à partir du lendemain de la lésion;
  • une Indemnité pour perte de revenu de retraite;
  • une couverture pour les frais de santé;
  • de l’aide pour que vous retourniez au travail en toute sécurité, et du recyclage au besoin;
  • des allocations spéciales pour les travailleuses et travailleurs atteints d’une déficience grave, comme l’allocation de soutien à l’autonomie;
  • en cas de mort au travail, les prestations de survivant peuvent inclure un montant forfaitaire ou des prestations mensuelles pour les conjoints et les enfants à charge ainsi que tous les frais raisonnables de funérailles et d’inhumation;
  • l’accès aux services, produits et programmes de formation en santé et sécurité au travail propres à la construction offerts par l’Association de santé et sécurité dans les infrastructures (ASSI) (en anglais seulement)

Comment nous aidons les travailleurs blessés à retourner travailler en toute sécurité

Pour illustrer le genre de protection et d’aide que nous fournissons, voici l’histoire d’un travailleur qui s’est blessé au travail. Elle vous montre comment nous l’avons aidé à retourner travailler en sécurité.

Bien sûr, nous accordons beaucoup d’importance à la protection de vos renseignements personnels. Le travailleur nous a autorisés à partager son histoire. Pour ne pas révéler son identité, tous les renseignements personnels ont été omis du compte rendu suivant.

Un retour au travail réussi

Un camionneur s’était blessé au travail, ce qui avait entraîné une déficience physique permanente. Il a dû subir une intervention chirurgicale et se rétablir pendant environ huit mois. Durant cette période, la CSPAAT a remplacé son salaire et payé ses frais de santé.

Lorsqu’il s’en est senti capable, le travailleur a rencontré l’un de nos spécialistes de la transition professionnelle. Son rétablissement physique avait été difficile et il ne pouvait plus retourner à son emploi initial en raison de sa déficience permanente. Son employeur lui a expliqué que s’il ne savait pas se servir d’un ordinateur, l’entreprise n’avait malheuresement aucun emploi à lui offrir.

L’employeur voulait que le travailleur retourne au travail, mais ne voyait aucune solution. Le travailleur et l’employeur ont rencontré le spécialiste de la transition professionnelle et examiné les compétences du travailleur. Ils ont convenu qu’un emploi était disponible si le travailleur pouvait apprendre à se servir d’un ordinateur.

Notre spécialiste de la transition professionnelle a ensuite organisé le retour aux études du travailleur. Nous avons payé les droits de scolarité et le kilométrage pour se rendre à l’établissement d’enseignement et en revenir, pendant que nous remplaçions son salaire durant son recyclage.

Malheureusement, vers la fin de la période de recyclage, l’employeur se trouvait durant la période de ralentissement de la saison morte. Afin d’éviter une interruption de travail, nous avons offert de payer quatre semaines de formation supplémentaires pour aider le travailleur à protéger son emploi et donner à l’employeur le temps d’attendre la fin de la saison morte.

Le travailleur occupe maintenant un emploi permanent à temps plein et aime bien son nouveau poste. L’employeur apprécie beaucoup le savoir que le travailleur peut apporter à son nouvel emploi grâce à son expérience de camionneur.

La CSPAAT continue de complémenter le salaire du travailleur et continuera de le faire jusqu’à ce qu’il atteigne l’âge de 65 ans ou retrouve son salaire précédent grâce à des augmentations de salaire.

Moins de deux ans après la lésion, ce travailleur est donc retourné au travail en toute sécurité et est heureux. Nous l’avons soutenu durant son rétablissement et l’avons aidé à retourner travailler de manière sécuritaire en :